Pour tout renseignement

leremondeau@lacouardesurmer.fr

Contactez le camping

+33 (0)5 46 29 84 27

facebook
z

L’Île de Ré en Charente-Maritime

L’Île de Ré en Charente-Maritime est située sur la façade ouest de la France, au milieu du littoral atlantique, au large des côtes et au sud de la Vendée, face au port de La Rochelle, et à 1,7 km au plus près du continent. Sa superficie est d’environ 85 km2, ce qui en fait la quatrième île de la France métropolitaine, loin derrière la Corse (8 680 km2), et proche de l’île d’Oléron (174 km2) et de Belle-Ile (85,63 km2). L’Île possède un isthme : le Martray. Très étroit, il ne mesure que 0,33 km de large et sépare le Fier d’Ars, une baie située au nord, du pertuis d’Antioche, au sud. Le relief de l’île est plat dans l’ensemble et le point culminant se trouve au Peu-des-Aumonts1, lieu-dit de la commune du Bois-Plage-en-Ré, à 20 mètres d’altitude.

À son extrémité orientale, sur la commune de Rivedoux-Plage, à la pointe de Sablanceaux, l’île est reliée au continent à La Repentie/La Pallice par le Pont de l’île de Ré, long de trois kilomètres et inauguré le 19 mai 1988. C’est au nord de l’île qu’on trouve la Réserve naturelle nationale de Lilleau des Niges. Des dizaines de milliers d’oiseaux migrateurs y transitent chaque année (bernaches et canards en hiver, gorgebleues et sternes pierregarins au printemps) mais aussi tadornes, aigrettes…

À quelques kilomètres de là, les forêts domaniales de Trousse-Chemise, du Lizay, de la Combe-à-L’eau et du Bois Henri IV bordées de plages bordées de dunes révèlent une flore typique des milieux dunaires (linaires, œillets des plages). Les pins maritimes et les chênes verts y abritent, en sous-bois, des plantes caractéristiques des maquis et des garrigues du Midi méditerranéen. Situé un peu à l’écart dans l’île, à La Couarde, Loix et Ars-en-Ré, les marais salants rétais cachent aussi une flore spécifique des marais : salicorne, statice ou lavande de mer, moutarde noire. Ventée et exposée à la houle atlantique, l’île propose de nombreux endroits pour la pratique du surf et de la planche à voile, notamment le spot des Grenettes. De nombreux sports sont pratiqués sur l’île, avec une prédominance des sports nautiques comme la voile mais aussi : Surf, windsurf, kitesurf; la condition géographique de l’île assure vent et vagues toute l’année. La voile, se pratique dans les Écoles Françaises de Voile ou les yacht-clubs de La Flotte, Ars ou Saint-Martin-de-Ré, qui organisent de nombreuses régates, Certaines bases nautiques sont très actives comme à La Flotte, Rivedoux-Plage, La Couarde, Ars où Les Portes.

La Couarde-sur-Mer, Île de Ré en Charente-Maritime

Vous êtes au cœur de l’Île de Ré en Charente-Maritime, au coeur de toutes les terres. Venez découvrir La Couarde-sur-Mer, tout le charme et l’authenticité de Ré la blanche sont ici réunis ! À travers son incroyable labyrinthe de venelles fleuries, ce village vous ravira par sa situation privilégiée au cœur de l’Île de Ré, point de départ idéal de toutes vos balades à vélo. Au cours de votre escapade, n’oubliez pas de faire un détour par le kiosque à musique, situé au pied de l’église, et sur lequel vous pourrez assister à de nombreux concerts tout l’été.

Au Nord vous retrouverez les marais salants avec une zone plus sauvage. Le chenal de Goisil, petit port très pittoresque et bucolique a inspiré et continue de faire rêver de nombreux peintres et photographes. Malgré la fusion actuelle des quatre îles originelles, La Couarde fait toujours figure de village charnière de l’Île de Ré en Charente-Maritime. C’est là, sur la côte septentrionale du territoire couardais, entre la Moulinatte et le Martray, que l’on rencontre les premiers paysages de salines, annonciateurs de la terre salée qui caractérise le Nord de l’île.

Aux alentours du village, de nombreux vestiges de moulins et d’anciennes demeures (Les Marattes, Les Prises, La Davière…) témoignent d’un riche passé historique et d’une activité économique florissante fondée sur l’exploitation des marais salants et de la vigne. Aujourd’hui, si l’activité principale reste la viticulture, l’ostréiculture s’est elle aussi considérablement développée sur les larges estrans de la Fosse-de-Loix et de l’anse du Martray. Au Sud, derrière les dunes bordées de pins et de tamarins, s’étend une immense plage de sable fin. De la plage des Prises à celle des Follies, c’est une seule et même étendue de sable sur 5 km de long, où toutes les activités balnéaires et nautiques vous sont proposées : voile, kite surf, jet ski, ski nautique, stand up paddle, pêche à pied ou encore le farniente… La plage de La Pergola est, quant à elle, un spot de surf référencé par les surfeurs du monde entier ! Le camping est relié à la plage du Peu Ragot par deux accès directs, où vous trouverez l’école de voile et le club des dauphins d’Antoine Albeau. Sacré  Marin de l’année par la Fédération française de voile en 2010, il possède l’un des plus grands palmarès de la voile : depuis 1994, il a notamment été 25 fois champion du monde dans différentes disciplines de la planche à voile, et détient plusieurs records de vitesse. Il est le sportif français le plus titré de l’Histoire.

Un sentier littoral, aménagé le long de la dune, vous permettra de longer la plage avec une vue imprenable sur le pertuis d’Antioche. Grâce à l’étendue de ses plages, “l’or des baigneurs” a contribué à faire de La Couarde au tout début du XXème siècle, la première station balnéaire renommée de l’île de ré. Aussi loin que l’on puisse remonter dans les archives, le bourg de La Couarde est mentionné dès le Moyen-Age comme marquant la limite de la “baronnie”, c’est-à-dire l’extrémité occidentale des fiefs des sires de Mauléon.

Sortie en Bateau (Fort Boyard, Ile d’Aix, Ile Madame)

Fort Boyard

Fort Boyard est une fortification située sur un haut fond formé d’un banc de sable à l’origine, appelé la « longe de Boyard » qui se découvre à marée basse. Il est situé entre l’île d’Aix au nord-est, l’île d’Oléron au sud-ouest, avec l’île Madame au sud-est et l’Île de Ré au nord, appartenant à l’archipel charentais. Il fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis 1950. Si la construction d’un dispositif défensif sur la « longe de Boyard » est envisagée dès le XVIIe siècle, le projet n’est concrétisé que dans le courant du XIXe siècle. Édifié afin de protéger la rade, l’embouchure de la Charente, le port et surtout le grand arsenal de Rochefort des assauts de la marine anglaise, il est transformé en prison quelques années à peine après son achèvement. Surnommé « fort de l’inutile » par la population locale lors de sa longue période d’abandon. L’édifice est, dorénavant, essentiellement connu dans le monde entier grâce au jeu télévisé du même nom, tourné sur place depuis 1990.

Ile d’Aix

Prendre un bateau et faire une escale sur l’île d’Aix : C’est après une courte traversée en bateau de 20 minutes (au départ de Fouras) que vous débarquerez sur une charmante île en forme de croissant : l’Île d’Aix. Vous vous baladerez sur ce lieu de nature privilégié et préservé à pied (3 heures suffiront pour en faire le tour). Même si l’histoire de l’ile d’Aix est riche de tous les grands hommes qui ont foulé son sol, il est clair que l’ombre de l’empereur est encore partout présente. Napoléon, l’homme à la main sur le cœur, a passé ses trois derniers jours en terre française avant son exil à Sainte-Hélène. De ce passé, Aix conserve un nombre impressionnant de vestiges : le Fort Liédot, la place d’Austerlitz, la rue Napoléon et bien sûr, la vue imprenable sur le Fort Boyard… vous pouvez apercevoir le Fort Boyard, l’île d’Oléron ou encore l’ile de Ré. Et impossible de repartir sans une photo des phares jumeaux, symboles de l’île, sous peine qu’on ne croit pas que vous soyez venus visiter l’Île d’Aix !

Ile Madame

L’île Madame : Les visiteurs en recherche d’une nature sauvage et préservée opterons directement pour la plus petite île de Charente Maritime : l’Île Madame, qui ne mesure que 800m de long sur 600m de large. Une petite particularité toutefois, puisque l’île n’est accessible qu’à marée basse. Vous emprunterez alors la Passe-aux-Boeufs, joli ruban de sable et de galets de 1 kilomètre qui devient impraticable dès lors que la mer monte… Gare aux horaires de marées ! Une fois sur place, très facile de vous repérer puisque cette île de Charente Maritime ne possède qu’une seule route, qui en fait le tour. Dès votre arrivée sur l’île, vous serez séduits par la silhouette des carrelets colorés qui vous accueillent. Quel plaisir de sentir l’air iodé et le bruit du vent lors de cette balade qui vous prendra 2 petites heures à pied. Sur votre chemin, vous croiserez le fort bâti en 1703 en défense des invasions anglaises, de petites criques sauvages, une plage de sable au sud de l’île et des panoramas exceptionnels sur l’estuaire de la Charente. Dans votre champ de vision : Fouras-les-Bains, les îles d’Aix, Ré et Oléron, sans oublier le mythique Fort Boyard.

La Rochelle

Située en bordure de l’océan Atlantique, au large du pertuis d’Antioche, et protégée des tempêtes par la « barrière » des Île de Ré en Charente-Maritime, d’Oléron et d’Aix, la ville est avant tout un complexe portuaire de premier ordre, et ce depuis le XIIe siècle. Elle est de fait une « Porte océane » par la présence de ses trois ports (de pêche, de commerce et de plaisance). Ville de forte tradition commerciale, son port fut actif dès ses origines et connut un développement important pendant la période classique Note 1, puis dans la période contemporaine gráce au site portuaire de La Pallice qui est le seul port en eau profonde du littoral atlantique français et le hisse désormais au sixième rang national.

Ville fortifiée sur la mer et sur la terre, La Rochelle comporte de nombreux monuments de défense, dont les plus connus sont les tours médiévales du Vieux-Port. À la pointe des Minimes se trouve le phare du bout du monde, réplique du célèbre phare du bout du monde érigé sur l’île des États au large du cap Horn en 1884, et qui inspira Jules Verne pour son roman Le Phare du bout du monde.

L’aquarium de La Rochelle, initialement implanté dans le quartier de la « ville en bois », puis transféré sur le Port des Minimes après l’incendie de 1986, est depuis 2001 situé au cœur de la ville, dans le quartier du Gabut. Il fait partie des plus grands aquariums européens. Quelque 10 000 animaux des quatre coins de la planète se partageant les 3 000 m3 d’eau de mer répartis sur 65 bassins où sont recréés les milieux naturels d’espèces de tous les océans et des mers du monde.

Vous pouvez également passer une journée shopping à La Rochelle, en effet vous retrouvez une panoplie de magasins (prêt à porter, créateur, bijoux, accessoires, souvenirs, livres, beauté…) Diversité et singularité caractérisent les enseignes des rues commerçantes.